Historique

Quand M. Troiani décide de reprendre le club de Châtelet en 2005, il est déjà connu du monde du futsal et sait exactement ce qu’il doit faire pour compter parmi les grands.

2005/2006 : D3 - Un nouveau Real Châtelineau.
Aldo Troiani, l’ancien homme fort des Kickers, et Jacques Mine, entraîneur, sont arrivés à Châtelineau avec la mission de reformer ce club menacé de disparition.
Il y a du travail !
Après un début de saison chaotique, le club accède à la 2ème place du podium et du même coup à la D2.


2006/2007 : D2 - Le Real Châtelineau a clairement dévoilé ses ambitions.
Pour son arrivée en D2, l’équipe se renforce et ne manquera pas d’atout.
Des places se libèrent en D1 suite aux forfaits de deux de ses adversaires. 3ème du championnat, Châtelineau obtient sa licence en D1 !

2007/2008 : D1 - Un promu aux dents plutôt longues.
En gardant l’ossature de base d’une équipe qui a fait ses preuves, le Real Châtelineau veut perpétuer la tradition et promettre de belles soirées à la place Wilson. 

Sous la houlette de Carmine Di Risio, les joueurs du Real ont assurément les moyens de faire trembler les meilleurs.
Si l’ambition de départ est bien sûr le maintien, se rapprocher du quatuor de tête pour bagarrer les play-offs ne déplairait pas au Président…
Après un bon début de saison, Châtelineau échoue aux marches du podium.

2008/2009 : 2ème année en D1. 
Aldo Troiani lance l’opération « gratuit pour la famille » pour le 1er match à domicile.
Le Real Châtelineau a recruté 4 nouveaux joueurs et revoit clairement ses ambitions à la hausse.

Giacomo Di Trapani prend les rênes de l’équipe.
Malgré l’arrivée de Marcos Braga, ce sera l’année « sans » pour les Castellinois.


2009/2010 : 3ème année en D1 - 1/2 finale des play-offs.
Vavadio aux commandes, le Real carbure au super et inscrit de nombreux buts chaque semaine.
Pour sa 1ère participation aux Play-offs, Châtelineau est éliminé par Anvers en 1/2 finale des play-offs.
Le Real Châtelineau devient A&M Châtelineau, en référence au sponsor principal du club.


2010/2011 : Champions de Belgique et Finaliste de Coupe.
Leader invaincu et incontesté du championnat, A&M Châtelineau inscrira 179 buts, play-offs compris, pour 46 encaissés.
En championnat, A&M signe 21 victoires sur 22 rencontres.

La Finale de Coupe manquée face au FT Anvers (perdue aux penaltys après prolongations) ne hantera pas les esprits des Castellinois pour leur première Finale de Play-offs face aux mêmes anversois.
A&M Châtelineau est Champion de Belgique !
On a aussi assisté à la naissance d’un kop de supporters fidèles.

2011/2012 : La confirmation.
Champion de Belgique, A&M Châtelineau participe pour la 1ère fois à la prestigieuse UEFA Futsal Cup. Invaincu au premier tour (Main Round), Châtelineau se qualifie facilement pour le Tour Elite (Elite Round - Top 16 européen).
Face à de grosses pointures européennes, le parcours UEFA de Châtelineau s’arrête logiquement à Moscou.

Les rencontres de haut niveau se succèdent et la fatigue s’accumule, Châtelineau vit une année noire au niveau des blessés mais maintient le cap en championnat et en coupe de Belgique.
Après avoir éliminé le grand rival anversois en demi-finales, Châtelineau remporte la Coupe de Belgique 2012 face au Fenerbahçe Beringen.

En finale de Play-offs, on retrouve à nouveau les deux ténors du championnat, mais cette année, c’est Anvers qui bénéficie de l’avantage du terrain, ayant terminé leader de la phase classique du championnat.
Malgré sa victoire à domicile au match aller, 6 - 4, Châtelineau doit laisser le titre, synonyme de ticket européen, au FT Anvers, en s’inclinant 3 - 1 dans la métropole pour le match retour.
En effet, si l’égalité semble parfaite au total des 2 manches de la finale (7 - 7), Anvers l’emporte, à la faveur de l’avantage des buts marqués à l’extérieur.

2012/2013 : A&M devient Futsal Châtelineau - La saison de tous les records.
Un nouveau nom, un nouveau look… mais toujours les mêmes ambitions : ramener le doublé aux supporters castellinois !
Le titre cédé l'année précédente dans des circonstances particulières est aux oubliettes. 
Châtelineau a repris ce qui lui appartenait en baladant Anvers dans une finale à sens unique.

Autant à l'aller qu'au retour l'équipe chère à Aldo Troiani a montré qu'elle est de loin la plus forte du royaume.
Après avoir atomisé Anvers à l'aller, les Castellinois ont terminé le boulot à la maison. 
Châtelineau est le champion incontesté de cette saison puisque l'équipe ajoute au titre, la Supercoupe et la Coupe de Belgique.     

2013/2014 : le Futsal Châtelineau reste au top du Futsal belge mais…
Saison plus difficile pour Aldo Troïani, son équipe ne caracole plus en tête du championnat malgré un premier titre déjà conquis, la Supercoupe.

Plusieurs défaites de rang font craindre le pire aux supporters.

Avec le printemps 2014, les membres du club au grand complet, avec le petit monde du Futsal belge accompagne son jeune espoir Madrick Guillot vers sa dernière demeure.
Le petit ange qui a montré un courage extraordinaire est finalement vaincu par sa terrible maladie, il devient une des étoiles les plus brillantes dans le ciel du Futsal Châtelineau.

Cette étoile motivera l’équipe à réaliser une formidable fin de saison puisque Châtelineau remporte la coupe de Belgique et le championnat de Belgique en finale des play-offs,  une nouvelle fois face à Anvers.

Mais Aldo Troïani se sent épuisé et pense sérieusement à mettre un terme à sa carrière de président.
Une tentative de rapprochement avec Charleroi avorte pendant l’été.
Le club a déjà changé de désignation auprès de l'URBSFA et devient le Futsal Team Charleroi, pourtant il reste le Futsal Châtelineau dans le cœur de ses supporters.
En ces quelques jours magiques du mois d’août, le président Troïani, qui a retrouvé toutes ses forces, mais surtout sa hargne légendaire, relance le club et se démène sur le marché des transferts.
L’équipe renaît de ses cendres malgré les départs de plusieurs de ses cadres remplacés par des jeunes stars en devenir de la région.
Wilson Pires De Carvalho « Liliu » signe à nouveau comme joueur et de plus, endosse la responsabilité de coach.
Tout est prêt pour une nouvelle saison qu’on appellera cette fois de transition.

2014/2015 : le F.T.C. Futsal Châtelineau reste un des clubs les plus compétitifs en Belgique et s’attaque cette saison au sommet de l’Europe.
Après une qualification extraordinaire à Moscou, les castellinois échouent dans le tour élite de l'UEFA Futsal Cup à Lisbonne, dans le Groupe A, que beaucoup appellent le "groupe de la mort".
Châtelineau offre une belle réplique au Sporting Portugal Lisbonne et à l'Inter FS Madrid, mais même avec une victoire 3 - 0 face au champion de Bulgarie, Varna, ce ne sera pas suffisant.
Tout le monde reconnaît cependant que les champions de Belgique en titre peuvent sortir de la compétition la tête haute.

Battu par Anvers en Supercoupe en prélude au nouveau championnat de Belgique, le Futsal Châtelineau prend sa revanche en BeNeCup, après avoir vaincu le détenteur de la coupe des Pays-Bas, le FCK De Hommel, c'est Anvers qui est battu avec la manière en finale aller-retour, ce sera le seul trophée en 2015 pour les castellinois.

En coupe de Belgique, les castellinois battent Anvers en huitièmes de finale dans un match épique qui met le feu à la place Wilson.
Malheureusement, à Gooïk, en quarts de finale, c'est une autre histoire, les brabançons qui jusque là n'ont pas atteint leur valeur sur papier se réveillent au meilleur moment, Omar Rahou crucifie les espoirs des "Blues" quelques secondes avant le coup de sifflet final.
La voie royale est ouverte aux joueurs de Halle qui remportent en toute logique leur première coupe.

En championnat, on comprend vite que les principaux adversaires de Châtelineau sont Anvers et Gooïk, en demi-finales des play-offs, les hommes de Liliu prennent l'avantage à l'extérieur, mais Gooïk, qui trouve son pic de forme au bon moment, bat sévérement les castellinois sur leur propre terrain, la messe est dite, est-ce la fatigue d'une saison longue et difficile au plus haut niveau ?
On ne le saura jamais, quoiqu'il en soit, Gooïk poursuit sur sa lancée et termine champion dans les toutes dernières minutes de la finale des plays-offs face à Anvers, les brabançons décrochent méritoirement leur premier doublé de l'histoire...

De son côté le président Troiani n'est pas resté muet, la fusion avec Charleroi 21 avortée l'année précédente s'est transformée en absorption du club carolo.
La Garenne et la ville de Charleroi ouvrent leurs bras à l'homme fort du Futsal wallon, les détails du déménagement du club et de son école des jeunes sont rapidement résolus afin de créer la plus grande structure dédiée à notre sport dans le pays.

Mais ceci, c'est une nouvelle histoire, qui commence au mois d'août 2015, dans le temple du Futsal wallon, le renouveau du Futsal carolo est en marche ! 

2015/2016 : cette fois, c'est fait, le président Troiani a bouclé la boucle, le nouveau club est né, il s'agit du Futsal Team Charleroi !

Le président a joué ses dernières cartes et a remporté la partie, après avoir longuement traité avec les différents intervenants, le voici maintenant à la tête du Futsal Team Charleroi, à Charleroi, dans le temple du Futsal, à la Garenne !!!

En absorbant la structure du défunt Charleroi 21, le Futsal Team Charleroi compose une équipe de jeunes joueurs de la région et réalise une belle troisième place au classement final dans une version remaniée des play-offs

Mais il y a beaucoup de boulot sur la planche, quitter Châtelineau et s'investir à Charleroi demande du temps et des efforts.
L'école des jeunes grandit du même coup et s'installe au centre de loisirs de Lodelinsart.
Là aussi, il y a beaucoup de choses à mettre en place.

Le challenge est heureusement réussi et le Futsal Team Charleroi garde la confiance de la majorité des partenaires et des parents des deux entités.
Un nouveau grand projet sportif carolo est en route et ne demande qu'à grandir.

 

La suite, c’est maintenant…

 

Le club : ICI

 

 

Derniers résultats
5-2
Futsal My Cars Roselies Futsal Team Charleroi
Prochains match
15.12.2017 Futsal Topsport Antwerpen vs Futsal Team Charleroi
22.12.2017 Heusden-Zolder vs Futsal Team Charleroi
29.12.2017 F.P. Halle Gooik vs Futsal Team Charleroi
05.01.2018 Proost Lierse vs Futsal Team Charleroi
12.01.2018 Futsal Team Charleroi vs K.K. Malle-Beerse

Voir le calendrier complet

Classement
01 F.P. HALLE-GOOIK 27
02 GELKO HASSELT 27
03 F.T. ANVERS 24
04 FUTSAL TEAM CHARLEROI 20
05 FUTSAL MY-CARS ROSELIES 16
06 LA SQUADRA MOUSCRON 16
07 PROOST LIERSE 15
08 K.K.MALLE-BEERSE 14
09 REAL NOORDERWIJK 13
10 CELTIC HOUTHALEN '94 13
11 EISDEN DORP 9
12 CB FUTSAL JETTE 7
13 BRAINE BLACK EAGLES 1

Voir le classement complet

Facebook
Twitter
Partenaires

 

 

troiani

ardoise_materiaux

charleroi_sports charleking-transparent-www
  asphalt_equipement bricobel

                                                       mignone_pour_site

hupe_led

la_nouvelle_gazette_charleroi

masitaj fakro

 

de_martin_led

vinodis_1

kalysport2016
megaram  lurquin1_1

 

telesambre

espace_voyages_site

 

        logo_loiselet_0

telechargement_1

bouhasni-sprl

image2_noiur_blanc_bleu_-_logo1

 ladbrokes.be-logo-320x119

 

 

Futsal Team Charleroi  I Club de Futsal - National 1 I Union Belge - matricule A06101 I Rue du chemin-vert, 125B - 6042 Lodelinsart